joliment

joliment [ ʒɔlimɑ̃ ] adv.
joliement « gaiement » 1285; jolivement XIIIe; de joli
1D'une manière jolie, agréable. 1. bien. Être joliment habillé. Compliment joliment tourné. Maison joliment décorée. Par antiphr. Vous voilà joliment arrangé !
2(1676) D'une façon considérable. beaucoup, 1. bien. « ça arrangerait joliment nos affaires » (Zola). On est joliment bien ici. fam. drôlement, rudement, sacrément. Il nous a joliment trompés !
⊗ CONTR. Laidement, 2. mal.

joliment adverbe D'une façon jolie, gentille, agréable : Un livre fort joliment illustré. Familier. Indique un haut degré ; beaucoup, extrêmement : Être joliment content. Ironique. Très mal, sévèrement : Se faire joliment recevoir.joliment (difficultés) adverbe Orthographe Sans e intérieur ni accent circonflexe sur le i. ● joliment (synonymes) adverbe D'une façon jolie, gentille, agréable
Synonymes :
- agréablement
- délicieusement
Familier. Indique un haut degré ; beaucoup, extrêmement
Synonymes :
- bigrement (familier)
- bougrement (familier)
- drôlement (familier)
- extrêmement
- très
Très mal, sévèrement
Synonymes :

joliment
adv.
d1./d D'une manière jolie, plaisante. écrire joliment.
Par antiphrase. Vous voilà joliment sali!
d2./d Fam. Beaucoup, considérablement. Joliment bête.

⇒JOLIMENT, adv.
A. — 1. [Correspond à joli I B 1 a] D'une manière qui suscite un agrément et un plaisir, qui ne peut être que superficiel, par le caractère gracieux et bien fait qu'elle offre au regard. Synon. agréablement, bien; anton. déplorablement, laidement, mal. Sourire joliment. Cela est joliment travaillé; il danse fort joliment (Ac. 1835-1935). Tous, dès lors, s'occupèrent de Charles. Il était très joliment mis, en veste et en culotte de velours noir, soutachées de ganse d'or (ZOLA, Dr Pascal, 1893, p. 71). Elle travaille aussi, elle, à une paire de splendides rideaux de mousseline qu'elle brode fort joliment (COLETTE, Cl. école, 1900, p. 255) :
1. Un coin de toit rose dans la lumière de l'aube était si joliment campagnard par-dessus les masses de verdure que j'avais envie d'applaudir.
GRACQ, Beau tén., 1945, p. 29.
2. [Correspond à joli I B 3] D'une manière qui suscite de l'agrément ou de la satisfaction (pour l'esprit). Anton. déplorablement, mal. Histoire joliment contée; pièce joliment jouée. J'ai lu l'an dernier la Bible d'Amiens. Donc, mon jugement, vieux d'un an, est peut-être à réviser. Mais ça m'a rasé considérablement. Cela me semble du pur bavardage, disons du radotage. J'aime pourtant assez le paradoxe que tu exposes joliment (RIVIÈRE, Corresp. [avec Alain-Fournier], 1905, p. 183). Il compose beaucoup maintenant et il écrit aussi et très joliment, je vais vous en parler (PROUST, Prisonn., 1922, p. 219) :
2. Un jour, Girardin, exaspéré de la nullité de son fils, lui dit : « Il m'aurait fallu un fils comme vous! » À quoi le jeune Dumas lui répond joliment : « Les fils comme ça... voyez-vous, il faut les faire soi-même ».
GONCOURT, Journal, 1884, p. 372.
B. — Fam. et pop. [Correspond à joli I C] D'une manière notoire. Synon. extrêmement, drôlement, bigrement, bien, fichtrement, remarquablement, rudement; anton. aucunement, nullement. Être joliment embêté; avoir joliment peur. Il a joliment mérité son sort (Ac. 1935). Vous vous êtes joliment trompé (Ac. 1835-1935). En 1763, à Pondichéry, j'ai fait grâce à une femme qui m'a joliment roué (BALZAC, Gobseck, 1830, p. 395). Et je vais vous dire... si j'étais mort avant elle, Rose eût été joliment attrapée, allez!... (MIRBEAU, Journal femme ch., 1900, p. 268). Tu dois être joliment content, dit Ritchie avec bonté (SARTRE, Mort ds âme, 1949, p. 25) :
3. — Je crois fort, disait le vieux pêcheur, je crois fort que c'est eux! Un liston rouge, un hunier à rouleau, ça leur ressemble joliment toujours; qu'en dis-tu, Gaud, ma fille?
LOTI, Pêch. Isl., 1886, p. 304.
C. — [Correspond à joli II] Par antiphrase.
1. Très désagréablement. Synon. mal; anton. bien. Nana était devenue digne; elle dit sèchement qu'elle les aurait joliment reçus. Si elle avait voulu avoir ses camarades, elle se serait bien chargée de les inviter elle-même (ZOLA, Nana, 1880, p. 1173).
2. Pas du tout. Synon. aucunement, nullement. Elle s'emporta : La duchesse, une amie!... Oui, joliment!... Une femme qui, avec six cent mille francs de rente (...) n'avait jamais eu la pensée de leur venir en aide (A. DAUDET, Immortel, 1888, p. 28).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. XIIIe s. jolivement « gaîment » (Pastourelles, éd. J.-Cl. Rivière, LXVI, 28); 1285 joliement « id. » (A. DE LA HALLE, Robin et Marion, éd. E. Langlois, 30); 2. a) XIIIe s. soi tenir jolivement « se parer » (Moniot de Paris, XLV, 2, p. 206 ds T.-L.); b) 1609 « d'une manière jolie » (CRESPIN); c) 1675 « extrêmement » (Mme de SÉVIGNÉ, Corresp., 21 août, éd. R. Duchêne, t. 2, p. 65); d) 1830 fam. iron. « pas du tout » (H. MONNIER, Scènes populaires, 60 ds QUEM. DDL t. 18). Dér. de joli, -e; suff. -ment2. Fréq. abs. littér. : 749. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 418, b) 2 453; XXe s. : a) 1 590, b) 557. Bbg. DUCH. Beauté 1960, pp. 50-55.

joliment [ʒɔlimɑ̃] adv.
ÉTYM. 1285, joliement « gaiement »; jolivement, XIIIe; de joli.
1 (1609). D'une manière jolie, agréable. 1. Bien. || Objet joliment décoré. Délicatement. || Être joliment habillé (→ Ficeler, cit. 2). || Compliment joliment tourné.(1867, Littré). Par antiphr. || Vous voilà joliment arrangé !
1 Que riche appartement est là joliment dit !
Molière, les Femmes savantes, III, 2.
2 Impossible de répondre plus joliment
À question plus spécieuse.
Gide, le Roi Candaule, I, 3.
2 (1676, Mme de Sévigné). D'une façon considérable. Beaucoup, 1. bien, drôlement. || « Nous avons été joliment téméraires » (→ Frotter, cit. 26, Mme de Sévigné). || Vous vous êtes joliment trompé (Académie). || On est joliment bien ici.
3 On assure que le président a des millions, quel mal y aurait-il à ce qu'il mît sa filleule dans son testament ? Personne n'en serait surpris, et ça arrangerait joliment nos affaires.
Zola, la Bête humaine, I.
4 Et vous avez joliment bien fait de dormir à votre contentement.
Zola, Rome, p. 67.
(1830). Iron. Très mal; pas du tout. || « La duchesse, une amie !… Oui, joliment ! » (A. Daudet, in T. L. F.).
CONTR. Laidement, mal.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • joliment — Joliment. adv. D une maniere jolie. Il danse joliment. il est joliment vestu. cet enfant respond joliment. il escrit joliment, &c …   Dictionnaire de l'Académie française

  • joliment — vestu, Laute vestitus …   Thresor de la langue françoyse

  • joliment — (jo li man) adv. 1°   D une manière agréable, satisfaisante. •   Vous aurez votre enfant, qui tiendra joliment sa place à Grignan, SÉV. 15 janv. 1690. •   Laissez faire : j arrangerai tout cela joliment, FAVART Soliman II, II, 5. •   Je lui dis… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • JOLIMENT — adv. D une manière jolie, bien. Cela est joliment travaillé. Il danse fort joliment. Cet enfant répond joliment. Il écrit joliment, très joliment.   Il se dit quelquefois par ironie, dans le langage familier. J ai joliment arrangé le drôle.   Il… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • JOLIMENT — adv. D’une manière jolie, bien. Cela est joliment travaillé. Il danse fort joliment. Il écrit très joliment. Ironiquement et fam., J’ai joliment arrangé le drôle. Il se dit encore, dans un langage très familier, pour Beaucoup, extrêmement. Il a… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • joliment — adv., beaucoup, très : brâvo (Saxel), drôlamê (Albanais.001). A1) joliment, d une belle manière, bien : bèlamê (Sallenôves), byô (Montagny Bozel, St Nicolas Chapelle) ; d na brâva fasson (001, Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Erythronium — Erythronium …   Wikipédia en Français

  • Katakuri — Erythronium Erythronium …   Wikipédia en Français

  • Katakuriko — Erythronium Erythronium …   Wikipédia en Français

  • Supremes — The Supremes Diana Ross The Supremes est un groupe de musique populaire américain, actif de 1959 à 1977. Diana Ross (née le 26 mars 1944), Florence Ballard (née le 30 juin 1943) et Betty Travis chantaient depuis toutes jeunes, dans des pavillons… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.